La sa(i)n(te)té à coeur !


Echos de la prédication du 14 avril 2019 | Hébreux 12 |


Amertume, irritation, gloutonnerie, jalousie, orgueil, vanité... Autant de travers que nous avons évoqués au fil de notre série "Soigner le coeur blessé". Malheureusement, la liste des "maladies spirituelles", des péchés qui nous déroutent pourrait encore être allongée... Mais nous nous arrêterons pour l'instant dans cette série avec cette question : avons-nous notre santé spirituelle à coeur ? Sommes-nous conscients de l'importance de la santé de notre coeur ?


Bibliquement, la "santé" du coeur peut aisément se rapprocher d'un terme apparenté : la "sainteté". La sainteté est premièrement caractéristique de Dieu : c'est l'Eternel qui est "trois fois saint". Entendez par là qu'il est tout à fait à part, unique dans son genre, et en particulier qu'il n'est en rien souillé par le mal qui corrompt par ailleurs toutes choses. Dieu est pur, parfaitement sage, bon et aimant. Mais de cette sainteté, Dieu veut nous rendre participants. Il désire que nous aussi devenions saints, vivant d'une vie qui rayonne de Dieu et exprime la perfection de son être.


Oui, Dieu veut que nous devenions nous aussi saints. Dieu nous aime tels que nous sommes, mais il nous aime trop pour nous laisser ainsi, pris dans nos errances, nos maladies, nos aveuglements. Il a de meilleurs projets pour nous. Ainsi, de nombreux passages du Nouveau Testament nous appellent à prendre très au sérieux notre marche dans la sainteté, loin de tout mal. Pou Hébreux 12.14, c'est même là la condition pour que nous puissions "voir" Dieu. C'est un fait : on n'apprendra rien de profond à propos de Dieu si l'on ne s'engage pas à lui obéir, à se laisser transformer par lui.


Mais la grâce qui nous est faite, c'est que cet appel de Dieu à la sainteté ne provient pas du fin fond du ciel. Il provient d'un Dieu qui a lui-même pris à coeur notre sainteté et s'est engagé pour que nous puissions marcher de cette manière nouvelle (voir aussi Hébreux 2.9-11). Dans l'épreuve que peut être la vie chrétienne, l'Epitre aux Hébreux invite les croyants à "fixer les regards sur Jésus" (12.2). Parce qu'en Jésus, Dieu a agi pour que nous puissions à notre tour devenir saints. Par son sacrifice, il nous a sanctifiés, purifiés de tout péché à ses yeux, pour que nous puissions entrer en sa présence, nous présenter devant lui, lui adresser nos prières, et nous laisser transformer en profondeur par son Saint-Esprit.


Cette réalité nous invite à la persévérance dans notre marche loin du péché : Nourrissez votre pensée de cette oeuvre extraordinaire que Jésus a accomplie pour notre salut. Prenez à coeur votre marche dans la sa(i)n(te)té, loin des maladies qui vous entravent encore. Mettez-vous à l'écoute de Dieu, ce divin médecin qui vous connaît mieux que quiconque. N'ayez pas peur des textes bibliques ou des prédications qui vous mettent au défi, ils ne sont pas là pour vous enfoncer, mais pour affermir en vous l'espérance d'un mieux. Priez Dieu qu'il vous montre où il veut vous faire progresser. Recherchez le premier pas à faire… et faites-le !


Même si nous ne voyons pas comment nous pourrions avancer encore, continuer à marcher loin du péché sur le chemin qui nous rapproche de Dieu… Gardons les yeux fixés sur Jésus. Il saura nous conduire.


Le texte et les enregistrements audio et vidéo de nos prédications sont disponibles chaque semaine pour les personnes ayant demandé à recevoir notre lettre d’information.

© Le Cépage 2010-2019 - IBAN : BE52 6511 4060 1809  BIC : KEYTBEBB

Le Cépage est membre du Synode Fédéral des Eglises protestantes et évangéliques de Belgique et de l'Association baptiste.

Communauté évangélique protestante - Le Cépage - Ganshoren

Communauté évangélique protestante
Ganshoren & environs