L’Évangile pour tous ! À propos de l'homosexualité


Échos de la prédication du 4 novembre 2018 – Textes bibliques divers |


Longtemps taboue, cachée, la question de l'homosexualité est aujourd'hui un sujet qui s'affiche plus ouvertement, et revient régulièrement dans les médias. Mais qu'en penser, et comment nous positionner en tant que chrétiens ?


La Bible elle-même relate l'existence de pratiques homosexuelles depuis les débuts de l'humanité (Genèse 19.5 ; Juges 19.22). Considérées comme contraires à la complémentarité voulue par Dieu entre hommes et femmes, ces pratiques sont strictement interdites au peuple de Dieu dans la loi de Moïse (Lévitique 18.22 ; 20.13). Pour l'apôtre Paul, les désirs qui portent les êtres humains à désirer de telles relations avec des personnes du même sexe témoignent de la désorientation généralisée introduite au sein de l'humanité par le mal (Romains 1.26-27). Ainsi, en dépit d'un contexte gréco-romain qui acceptait certaines pratiques homosexuelles, il rangera les comportements de ce type parmi de nombreux autres péchés dont il exhorte les chrétiens à se détourner (1 Corinthiens 6.9 ; 1 Timothée 1.10).


Aujourd'hui, certains voudraient nous détacher de ces textes bibliques jugés dépassés. Les arguments sont divers. Mais à nous, chrétiens, nous ne croyons pas permis de faire notre propre tri dans la Parole de Dieu, indépendamment de critères qu'elle-même nous donnerait. Or, il n'y transparaît pas d'ouverture qui pourrait légitimer des relations homosexuelles. Les textes semblent unanimes pour y voir une déformation de ce que Dieu veut pour l'humanité.

D'un autre côté, certains chrétiens se saisissent des textes bibliques sur le sujet pour faire de l'homosexualité une sorte de péché par excellence, qu'ils combattent avec une virulence qui occulte le visage de Christ. Là aussi, il nous faut dire notre ferme désapprobation. Que les pratiques homosexuelles soient considérées comme un péché ne justifie en rien la violence ou le rejet à l'égard des personnes (voir 1 Corinthiens 5.9-11 ; Éphésiens 5.3-4 ; Colossiens 3.8). Ceux qui agissent ainsi oublient d'où ils ont été tirés (Tite 3.1-5).


Car l’Évangile de Jésus-Christ s'adresse à tous. Les personnes connaissant des attirances homosexuelles ne font pas exception. C'est l'ensemble de l'humanité qui a été affectée par le péché et le mal qui en découle. C'est l'ensemble de l'humanité qui éprouve de forts désirs pour des choses qui vont à l'encontre des plans parfaits de Dieu, et qui chute trop souvent en raison de ces désirs. Mais le Dieu qui dénonce le péché n’est pas resté dans le ciel à nous regarder nous débattre pour essayer de nous en sortir. En Jésus, ce Dieu est venu auprès des êtres humains. Il les a écoutés. Il les a enseignés. Il les a aimés. Et il les a aimés jusqu’à mourir à leur place pour porter le poids de leurs péchés, de leurs fautes. Et ce faisant, il nous offre à tous la possibilité d’être libérés du poids que faisait peser le péché sur nous, la possibilité de mener une vie nouvelle (Romains 3.21-24 ; 1 Corinthiens 6.9-11).


De nombreuses personnes homosexuelles témoignent n'avoir pas choisi leurs attirances. Certaines se trouvent parmi nous, dans nos Eglises, touchées par l’Évangile comme nous l'avons été, ayant choisi d'accepter le pardon de Dieu et de s'engager sur la voie de la sanctification, loin de ces pratiques. Sommes-nous donc prêts à intégrer ces frères et sœurs à nos côtés, à entendre leurs luttes ? Sommes-nous prêts à les épauler dans leurs combats comme ils pourront nous épauler dans les nôtres ? L'Eglise de Jésus-Christ est composée de pécheurs que Dieu, dans sa grâce, a libérés de la condamnation. Il serait injuste que des condamnations continuent à bâtir entre les chrétiens des murs qui nous empêchent d'avancer ensemble !


Quant à ceux qui ne connaissent pas l’Évangile et vivent encore sans reconnaître leur péché, quel qu'il soit, n'est-ce pas Christ que nous voulons leur annoncer premièrement ? Lui seul les tirera réellement de leur situation. Notre agitation n'y fera pas grand chose.


Voir aussi le très bon article de Matthieu Sanders : https://point-theo.com/mieux-penser-lhomosexualite-dun-point-de-vue-chretien/


Le texte et les enregistrements audio et vidéo de nos prédications sont disponibles chaque semaine pour les personnes ayant demandé à recevoir notre lettre d’information.

© Le Cépage 2010-2019 - IBAN : BE52 6511 4060 1809  BIC : KEYTBEBB

Le Cépage est membre du Synode Fédéral des Eglises protestantes et évangéliques de Belgique et de l'Association baptiste.

Communauté évangélique protestante - Le Cépage - Ganshoren

Communauté évangélique protestante
Ganshoren & environs